iN : Spectacle

Un nouveau projet de compagnie prend forme. Suite à la sortie de résidence de sa deuxième étape. Assistez à la représentation le 11 Juin 2023 à l’école Jean Racine à Grenoble.

Un sujet d’actualité, un spectacle de danse hip-hop contemporaine, et aussi des vêtement qui ont une deuxième vie, des liens entre les arts et entre les gens.

Out! : Le retour des beaux jours

Le projet fait peau neuve avant la rentrée 2023

Agenda


Restez à l’écoute, d’autres dates sont à venir…


La Compagnie

Née en 2017 au Burkina-Faso et en 2019 en France, la compagnie CTC n’est autre que la continuité de la compagnie LENOU créée en 2012. Lénou Vernay résidant au Burkina-Faso à cette même année, décide de monter sa première compagnie riche de ses diverses expériences en Europe.

Son premier projet fut une collaboration avec le peintre burkinabè Yacinthe Ouattara en 2012 : Trytique. Pièce mélangeant danse, musique et peinture jouée à Ouagadougou la même année.
L’année suivante, elle crée et interprète « Corps ‘Eruption », solo de danse à travers lequel elle exprime la corruption et ses travers. Cette pièce fut jouée en France (JASPIR) fin 2013 et au Sénégal en 2014 (Festival chemins croisés).

En 2014, Lénou décide de travailler en collaboration avec Esther Tarbangdo sur « La place de l’autre » qui sera jouée plusieurs fois à Ouagadougou jusqu’en 2016 (Festival Saagsaoda; CDC La Termitière;…). Cette pièce a bénéficié d’une résidence financée en 2015 par le ministère de la culture du Burkina-Faso et le CDC La Termitière.

C’est cette collaboration qui décide Lénou à renommer sa compagnie “CTC” portée par l’association “Craque Ta Coquille” formée en 2017 à Ouagadougou.

En 2020, Lénou décide de travailler sur le “Lobotomy show” avec Olga et Barnabé.

Néanmoins, la crise sanitaire inattendue la motive à réaliser 3 projets vidéos “mouvement confit”.

Aussi, elle réalise la capsule vidéo “Tout vient à Mmmh à qui sait attendre” sur une commande du théâtre Le Déclic (Claix), suite à l’annulation de “Lobotomy show”.

Enfin, la fermeture des théâtres en 2021 la pousse à créer Out!” avec les 2 mêmes danseurs.

Les Artistes

Lénou Vernay

Danseuse, Chorégraphe

Lénou Vernay s’intéresse à la danse jazz et hip-hop dès son plus jeune âge. A 15 ans, elle entre à l’Institut de Danse et des Arts de l’Isère (Janis Godfrey, Grenoble). Baignée dans la culture jazz, elle part danser dans des comédies musicales, en Angleterre, trois ans après.

Plus tard, elle passe son diplôme d’Etat en danse jazz à Montpellier. C’est durant sa formation qu’elle découvre la danse contemporaine avec Françoise Texier, Patricia De Anna, Hélène Cathala… En 2009, elle monte alors ses premiers projets pédagogiques à l’université Montpellier III.

Parallèlement, elle s’engage dans différents projets contemporains en 2008, en tant que danseuse-interprète tels que “L’autre Rive” (Patrice Barthès), “X’Taz” (François Rascalou).

Elle devient danseuse permanente de la compagnie Korzeart (Agnès Bonfils) regroupant divers artistes: Marielle Dormoy (Artiste peintre/”Les crevettes en goguette”), Arnaud Demuync (réalisateur/”A l’ombre du voile”, 2008-2010).
Blessée en 2011, Lénou décide de découvrir les danses traditionnelles au Burkina Faso. Elle réalise la performance “Tryptique” (2012) avec l’artiste-peintre Hyacinthe Ouattara, danse lors de festivals comme le FESPACO (Seydou Boro) et « Rendez-vous chez nous ».

En 2013, elle s’engage activement dans la vie culturelle burkinabè en co-dirigeant l’association JUMP et en fondant sa compagnie. Elle chorégraphie « Corps’Erruption » programmé au Sénégal.

En 2015, elle chorégraphie et interprète « La place de l’Autre », à Ouagadougou en collaboration avec Esther Tarbangdo. Cette même danseuse et un danseur hiphop s’engagent au sein de sa compagnie: compagnie CTC. Ensemble, ils organisent 2 formations courtes en 2017 et 2018 auprès de jeunes danseurs pré-professionnels burkinabès (Ouagadougou, CDC La Termitière).

Fin 2019, elle commence la création “Le lobotomy show” avec 4 danseurs. En parallèle, elle fonde une compagnie amateur et collabore avec l’association SEP (Sclérose En Plaques) la même année.

Parallèlement, elle continue d’être interprète pour d’autres compagnies comme Auguste-Bienvenue (depuis 2018) et Colette Priou (depuis 2014).
De part son parcours riche composé de différents univers, son travail chorégraphique et sa technique se dirigent plus vers une recherche permanente de la forme nouvelle permettant une liberté d’expression corporelle métissée et sans frontière. Celle-ci se veut fluide tout en gardant une puissance musicale.

Fin 2019, elle commence la création “Le lobotomy show” avec 4 danseurs. En parallèle, elle fonde la compagnie amateur “Cie du Mardi” et collabore avec l’association SEP (Sclérose En Plaques) la même année pour monter des ateliers ouverts à tout handicap physique “Danser autrement”.
Dès la reprise post-covid en Juillet 2021, elle crée la pièce extérieure “Out!” jouée 18 fois depuis, en France et à l’étranger.
Fin 2022, elle commence la création “iN” engagée sur le consommer responsable et les dérives du fast-fashion.

Parallèlement, elle continue d’être interprète pour d’autres compagnies comme Auguste-Bienvenue (depuis 2018) et Colette Priou (depuis 2014).

De part son parcours riche composé de différents univers, son travail chorégraphique se dirige plus vers une recherche permanente de la forme nouvelle engagée pour le monde demain. Sa liberté d’expression corporelle métissée et sans frontière se veut dotée d’une puissance musicale sans limite rythmique.

Victor Bouaziz

Danseur, interprète

Victor est un B-Boy de Grenoble, né en 1996. Il débute la danse en 2009 en prenant des cours de Hip-Hop à l’école « Les Planches » et à Emilie Kern, où il s’initie aux bases des danses Hip-Hop.

Assez vite, il est attiré par le Break, qu’il pratique assidûment en autodidacte, tout en continuant de prendre des cours.

Cette expérience lui apporte une petite connaissance de la scène au travers de différentes représentations et de concours chorégraphiques (Marcilloles 2016). Par la suite, il découvre la culture Hip-Hop dans son ensemble, se détache des cours, préférant évoluer au contact des danseurs de l’agglomération.

Il intègre 38ème Parallèle en 2016, dans laquelle il tient un rôle de secrétaire. Au sein de l’association, il contribue à la mise en place de certains évènements, comme le Parallel Jam 2017 et le Parallel Jam 2018 notamment. Les membres de l’association et lui participent à de nombreux battles et regroupements Hip-Hop, locaux et internationaux.

Aujourd’hui, Victor est un membre actif de 38ème Parallèle ; porteur du projet « Underground Connections », il continue de mener des actions en faveur de la culture à travers l’association, tout en évoluant dans sa danse auprès du Crew Parallel Steps.

Barnabé Besse

Danseur, interprète

Très tôt, il s’intéresse dans un premier temps à la musique (piano, violon) qu’il va jusqu’à pratiquer en orchestre. Celle-ci reste une véritable passion de part sa pratique de divers instruments en orchestre en plus du chant diphonique en amateur.

A 14 ans, il découvre la danse hip-hop avec Redouane Gadamy. Très vite, il
participe à ses créations (Cie Styl’O’Styl) et se qualifie lors de finales nationales d’UNSS hip-hop jusqu’à en devenir chorégraphe.

En 2016, il entre dans la compagnie “Break theater” pour laquelle il sera interprète: “Pedro” (2016), “Chère batarde”, “Vestiaire” (2018), “Pousse tes pieds que je vois la mer” (2019). En 2019, il devient même co-chorégraphe de la création “Vestiaire”. La même année, il gagne le 1er prix du concours de Valence pour son solo “Le vide”.

Parallèlement, il se forme en danse contemporaine avec Laura Juodkaïte ainsi qu’en stage intensif à l’école de PARTS avec Damien Hernandez, Dominique Dujinski et David Zambrano (2018-2019).

Fort de son ouverture d’esprit, il se forme aussi au théâtre, devient intervenant d’un groupe en 2017 et se forme plus spécifiquement en danse théâtre en 2018 à Bruxelles.

En Septembre 2019, il entre en formation CEPI contemporain au conservatoire de
Grenoble. Un mois plus tard, il commence à danser pour la compagnie CTC.

En Septembre 2021, il intègre la formation SEAD à Salzbourg en Autriche.

Estelle Bézombes-Philippe

Danseuse, interprète

Estelle est une danseuse interprète née en 1995 à Grasse. Elle commence par la danse sur glace qu’elle pratique pendant sept ans puis s’investit dans la pratique de la gymnastique rythmique durant sept autres années avant de se tourner vers la danse contemporaine. Elle débute en Grèce en s’entraînant au centre Horohronos à Athènes avant de revenir en France à Lyon et d’intégrer le Centre de Formation de Danse désoblique (CFDd). En parallèle de ses études en danse, elle est diplômée de l’école d’ingénieur Centrale de Lyon en 2020.

En 2021 elle intègre le programme professionnel DART DSP à Berlin auprès de la compagnie DART. Durant la saison elle travaille avec les chorégraphes Fabio Liberti et le duo Dor Mamalia et Dariusz Nowak. Elle danse dans les pièces ‘Solo(s) for real’ et ‘AISLING’ qui ont été présentées sur la scène du Pfeffeberg theatre et Uferstudios à Berlin. Elle est également interprète dans la pièce ‘WHOAMI’ chorégraphiée par Giada Grieco et présentée sur plusieurs scènes à Berlin.

À son retour en France en 2022, elle rejoint la compagnie CTC pour le projet ‘In’.

Lola Douillard

Danseuse, interprète

Avec une maman musicienne, Lola a toujours connu l’art et la culture dans son quotidien. Elle commence à danser en même temps qu’à marcher, et entre au conservatoire de Vitry-sur-Seine en 2005.

Elle suit une formation académique de danse classique comme discipline dominante avec Nathalie Adam, et de danse contemporaine comme discipline complémentaire avec Virginie Delpierre. En 2009, cette dernière lui permet une première expérience professionnelle en interprétant BlancheNeige enfant dans le ballet éponyme d’Angelin Preljocaj.

En 2011, Lola entre au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Annecy en double cursus musique et danse. Elle continuera sa formation classique avec les horaires aménagés auprès de Véronique Cabiac-Cagnet, Cécile Bailleux, Carla Bérard et Véronique son ; et sa formation contemporaine auprès
de Robert Seyfried et Laure Massias. C’est aussi dans cette période qu’elle découvrira le hip hop avec Imad Nefti.

En 2016, elle obtient son Brevet d’Etudes Chorégraphique et continue son cursus classique avec les élèves de Cycle d’Enseignement Professionnel Initial avec Mireille Leterrier et Marianne Joly, et laisse de côté le contemporain pour découvrir le modern-jazz auprès de Muriel Rochette. En parallèle, elle passe son baccalauréat scientifique en y joignant une option Histoire de l’Art.

En 2018, Lola décide de lier son futur métier à sa passion et débute ses études de kinésithérapie à Grenoble. Elle quitte alors le conservatoire, et c’est à ce moment-là qu’elle commence à suivre des cours avec Lénou Vernay.

3 ans plus tard, elle rejoint sa compagnie amateure, dans laquelle elle aura l’occasion de danser dans la création “Est-iel fou.olle ?”, adaptation inspirée du Roman Le bal des folles de Victoria Mas. Par la suite, elle intègre sa compagnie professionnelle ou elle sera interprète dans les créations “Lobotomy Show” et “Out!”.

Jean Rémy Hamoniaux

Danseur, interprète

Il découvre le monde artistique à son adolescence par le théâtre, et suit des projets proposés par la compagnie “La Fabrique des Petites Utopies”, notamment la création “Tour de Babel”. Puis il intègre la licence “Arts du Spectacle” de l’université Stendhal à Grenoble en 2009.

Lors de la dernière année d’étude, il participe à un projet alliant le théâtre et la danse. Il s’investit totalement dans cette dernière et intègre, en 2013, la formation de danse de l’école “EPSE danse” dirigée par Anne Marie Porras. En 2014, il rejoint la formation “Extensions” du centre de développement chorégraphique Midi Pyrénées à Toulouse, dirigée par Anni Bozzini. Il fait la rencontre de nombreux intervenants renommés tel que Mark Lorimer, Germana Civera, Ennio Sammarco ou encore Brigitte Asselinau. Durant cette année, il participe à la reprise du 1er Boléro d’Odile Duboc.

En 2016, la chorégraphie l’attire et l’amène à rejoindre la formation de pratiques chorégraphiques proposée par Charleroi Danses. Il rencontre de nombreux chorégraphes tel que Boris Charmatz, Marco Berretini et Benoit Lachambre.

A l’issue de cette formation, il rentre à Grenoble pour travailler sur ses propres projets de recherches autour des approches chorégraphiques multiples qu’il a pu découvrir.

Jean-Remi rejoint la compagnie CTC en tant que danseur interprète, en décembre 2021, pour les creations “Lobotomy Show” et “Out!”.

Geoffroy Levayer

Musicien

Geoffroy commence la musique dés son plus jeune âge avec tout d’abord le hautbois qu’il pratique pendant 7 ans à L’harmonie municipale de Saint Laurent du pont. Il découvre les percussions et plus plus particulièrement le djembé à son entrée au lycée. Il effectuera un stage avec Florent DIARA musicien actif de la scène grenobloise.

Sa passion naissante pour le rythme l’emmena jusqu’à la Batterie qu’il commença à pratiquer en groupe à partir de 2008. Plus tard, il intègre le cursus professionnalisant de musique actuelle au conservatoire de Grenoble avec pour professeur Christophe TELBIAN de 2014 à 2017.

Il commence à enseigner l’instrument à partir de 2015 dans différentes écoles associatives. Son intérêt pour l’improvisation le conduit à intégrer les ateliers jazz improvisation de Sassenage animé par Thierry BOYER de 2016 à 2018. Il explore en parallèle divers styles dans différents groupes comme Greybeard (rock/folk), Grazy lane (stoner rock) et une formation électro-acoustique.

Margaux Lissandre

Danseuse, interprète

Titulaire d’un Diplôme d’Etude Chorégraphique en danse contemporaine, au Conservatoire Régional de Clermont Ferrand, complété de plusieurs années de free lancing et d’une formation à l’école Salzbourg Expérimental Academy of Dance, Margaux est aujourd’hui dans une recherche du mouvement à la croisée de la danse contemporaine, du cirque et du break dance. En effet, sa pratique inclut aujourd’hui un énorme travail au sol, celui-ci étant dans son univers, son tout premier partenaire. Au travers de la tonicité, la fluidité et un engagement fort, elle aime lier physicalité et acrobatie dans sa danse, mais aussi et surtout la notion de partage, ce qui l’amène à beaucoup de travail de partnering.

C’est au travers de ses formations académiques et ses années de recherche personnelle qu’elle construit sa manière de se mouvoir, mais c’est au cours de ses expériences d’artiste, en rue principalement, qu’elle trouve le sens réel et le ligne de sa réflexion artistique pour les projets qu’elle intègre. Aussi, toujours dans cette idée de nourrir sans cesse l’échange et le partage, elle adore multiplier la diversité des rencontres avec le public.

Après les différents projets autant engagés, en terme d’humanité que de physicalité, avec des compagnies comme la Cie SOON, le Cirque Rouage ou encore Lève un peu les Bras, c’est le Collectif Craque ta coquille qu’elle rejoint sur cette nouvelle création « IN ».

C’est ainsi, que Margaux ,tout en restant dans une même continuité de recherche et de participation à des projets qui lui correspondent, qui lui parlent, souhaite donner de sa personne et de son travail à travers son art.

Léo-Paul Martinello

Danseur, interprète

Très jeune, Léo-Paul est pris de passion pour la danse et la musique. Il débute le solfège et le saxophone pendant l’école primaire. L’année de ses 12 ans, il commence des cours de hip-hop newstyle à Lyon. 2 ans plus tard, il arrête la musique et rejoint Takamouv, une école de danse old school des disciplines de la culture hip-hop : il commence alors le bboying et le popping qui vont porter sa danse dans le futur.

Son évolution à Takamouv continue jusqu’à ses études. Après un bac S, il intègre l’IUT puis l’INSA Lyon où il danse dans différentes associations et participe à des concours chorégraphiques, spectacles, battles… Il s’ouvre pendant cette période à de plus en plus de styles de danse (house, waacking, électro, danse contemporaine, expérimentale) ainsi qu’à d’autres instruments de musique (piano, flûte, percussions).

Aussitôt ses études terminées, bien décidé à changer d’horizon, il intègre la Formation I.D (Interprète Danseur) qui a pour but de former et d’accompagner les danseur.se.s interprètes vers le monde des compagnies et du spectacle vivant.

Depuis la fin de sa formation, il est dans une recherche artistique constante à travers les différents styles de danse qu’il pratique, le théâtre et l’approche musicale. Il enseigne les danses hip-hop dans des MJC et des ateliers participatifs, prend part à des performances et ateliers de modèle vivant, et travaille sur ses propres projets chorégraphiques. Il rejoint la compagnie CTC en 2023 pour le spectacle “Out!” où il peut allier danse et théâtre.

Olga Thiery

Danseuse, interprète

Passionnée par l’alternative “underground” de la culture tribale, elle découvre la danse tribale pour laquelle elle se passionne très vite. Au fil des événements dansés auxquels elle participe, sa soif artistique l’amène à vouloir développer ses qualités de danseuse.

Dès lors, elle s’investi très vite dans une formation technique à l’école des Planches (Grenoble) afin d’y découvrir les techniques contemporaines, jazz et classiques de 2012 à 2015.

Son professionnalisme et ses progrès fulgurants l’amène très vite à danser pour divers événements de la compagnie Colette Priou (Festival les Soirées et Mois de l’Accessibilité de 2013 à 2015).
Parallèlement, Olga se forme en hip-hop et se fait vite remarquer par Redouane Gadamy. C’est ainsi qu’elle participe à Divercities (rencontres musicales internationales) en 2014 en tant que danseuse interprète (Cie Styl’O’Styl).

En 2015, elle intègre un rôle pour la compagnie hip-hop break théâtre (création “Vestiaires”) en tant que danseuse interprète.

Après seulement 3 ans de pratique “académique”, elle entre en formation supérieure du danseur interprète à l’école Dance Area de Genève, en 2016.

De là, elle développe d’autant plus ses qualités d’interprète auprès de divers chorégraphes. Aussi, elle décide d’approfondir ses qualités pédagogiques dansées en Suisse et en France auprès de diverses structures.

Olga sait amener un côté avant-gardiste par son côté alternatif lorsqu’elle travaille en création.

C’est pourquoi elle intègre la compagnie CTC fin 2019, à son retour en région Rhône-Alpes.

Les Artistes Satellites

Gérard Brun

Auteur photographe

Depuis toujours l’influence de la sculpture, l’expression corporelle comme langage de la danse contemporaine, lumière naturelle ou façonnée comme en studio ou sur scène m’ont permis de développer mon propre langage photographique.
Des rencontres humaines, dans l’art ou le sport, ont renforcé cette sensibilité dans la traduction d’une attitude, d’une expression.

La lumière en matière de photo a toujours été une passion pour moi.
La meilleure façon d’apprendre à la maitriser est le travail en studio.
J’ai d’abord travaillé, en 2008, avec des photographes professionnels en studio.
Ensuite en réalisant mon propre studio j’ai orienté ma recherche sur différents types de lumière.
J’ai collaboré alors avec des professionnels de la danse et de l’expression corporelle.

J’ai développé la manière de rendre vivant le mouvement sur la photo ou de retranscrire l’ambiance créée.
En studio et aussi sur scène en intégrant la spécificité des éclairages de scène.

Aujourd’hui mon activité se répartie entre les projets de studio et les reportages de spectacles ou de sport.

J’ai eu l’occasion d’exposer en galerie à Genève, Grenoble et d’être également photographe invité lors des 10 ans de la manifestation photographiques des Focales en Vercors.

Liens : actentreprises38.com – actgbphoto.com

Les Partenaires

Abonnez vous

Inscrivez vous pour ne jamais rater les évènements de la compagnie.

Communication : nos news letters

  • 28 Avril 2023 – 🌼 Les idées bourgeonnent, les moments fleurissent. voir
  • 11 Décembre 2022 – 🎄 Une année pleine de spectacles… voir
  • 14 Septembre 2022 – 💼 La compagnie CTC fait sa rentrée voir
  • 30 Mai 2022 – 🌞 Spectacles de l’été 2022 voir
  • 30 Janvier 2022 – 2022, 2021 en mieux ?! voir
  • 17 Septembre 2021 – Cie CTC: Out! dès demain et des nouvelles voir
  • 20 Juillet 2021 – Des nouvelles de Lénou ! Out! Spectacle à voir dès vendredi prochain! voir